In-situ

lieu 1, 2011
escalier de l’IsdaT, de bas en haut :
590 x 427 cm
409 x 427 cm
383 x 427 cm
259 x 427 cm
bombe aérosol noir mat sur mur peint à l’acrylique blanche


lieu 2, 2012
Pont férroviaire rue M-C. de Catellan, Toulouse
300 x 2175 cm
300 x 1950 cm
marqueur à réservoir, mine de 6 cm, encre de chine sur carrelage

http://nicolas-julien.com/wp-content/uploads/2016/06/diptique.jpg
 

lieu 3, 2013
Office de la créativité, Pont ferroviaire rue Michel-Ange, Toulouse
201 x 1350 cm
201 x 1745 cm
éponge sur cale en bois et blanc de Meudon


lieu 4, 2013
Office de la créativité, Place Arago, Toulouse
Diamètre 1090 cm
bombe aérosol à la craie blanche


lieu 5, 2015
L’écoulement du temps, Graphéine #7, Maison Salvan, Labège
364 x 1875 cm
marqueur à réservoir, mine de 6 cm, encre de chine sur mur peint à l’acrylique blanche


lieu 6, 2016
colab1, 11 boulevard Récollets, Toulouse
jaune : 344 x 2106 cm
magenta : 288 x 667 cm
cyan : 374 x 471 cm
craies en plâtre et gouache
© Céline Lachaud


lieu 7, 2016
colab2 4+1, L’Amour, Bagnolet
310 x 2480 cm
ballet, colle vinylique et gesso blanc
© Céline Lachaud


lieu 8, 2017
colab4, parking Allée d’Ancely, Toulouse
accès 1er sous-sol : 33 x 3150 cm
bombe aérosol, marquage rétro-réfléchissant

L’apparition de l’oeuvre se fait par une source lumineuse.
© Céline Lachaud

accès 2nd sous-sol : 40 x 3575 cm
© Céline Lachaud